Orfeo ed Euridice, W.Gluck

LA CHAMBRE et Choeur Brenadienne

Orfeo ed Euridice, W.Gluck

Orfeo ed Euridice - W. Gluck

Version 1762


Mise en scène :  Sol Espeche

Direction musicale : Jean-Sébastien Beauvais

Piano : Olivier Dauriat


Orfeo : Natalie Perez

Euridice : Mylene Bourbeau

Amore : Camille Souquère


« L’impression que j’ai reçue de la musique d’Orphée a été si profonde, si sensible, si absorbante, si déchirante, qu’il m’était impossible de parler de ce que je ressentais, j’éprouvais le trouble, le bonheur de la passion. » 

Lettres de Mademoiselle de Lespinasse, 1774


Dans cette version d'Orphée et Eurydice de Gluck, en italien, nous célébrons l'amour avant tout!


Un couple, 40 ans d'union, célèbre ce grand voyage à deux. Pendant cette célébration, on évoque, avec

amusement le passé et ses événements tumultueux (propres à tous les couples).
Dans cette plongée de souvenirs, nous allons revivre ensemble la célèbre histoire d'Orphée et Eurydice. Quelques mots pour mieux aborder ce spectacle.


Voilà le trouble, la joie, la puissance de l’Orphée de W. Gluck. Histoire intemporelle d’un amour par- delà la mort, par-delà les difficultés et les épreuves, un amour triomphant qui nous touche par-delà les générations.
Orphée a reçu le don de la musique par sa mère la Muse Calliope et une lyre à sept cordes du Dieu Apollon grâce à laquelle il pouvait charmer les humains, les animaux sauvages et la nature tout entière. Les forêts descendaient des montagnes à son appel et même les pierres pouvaient se fendre de tristesse au son de sa voix. Aucune jeune fille ne pouvait résister aux notes tendres et apaisantes que faisait naître Orphée, mais aucune ne trouvait grâce à ses yeux, jusqu'au jour où il rencontra la pure et envoûtante Eurydice. Leur amour était si profond et si pur qu'ils décidèrent très rapidement de se marier. Mais le jour des noces, piqué par un serpent, la belle Eurydice est emportée au royaume d'Hadès...Là débute notre histoire.

Alors au sommet de son art Gluck compose son trentième opéra, l’Orfeo, mais le premier d’un nouveau genre qui le gravera dans la postérité. La musique se met ici au service de la poésie et non plus de la pure virtuosité vocale de l’Opéra Seria alors la norme en son temps. Le sentiment prend forme en musique, nous donnant à voir la souffrance ou la joie d’une manière plus intime.

Theatre de la Vallée D'Yerres

19/06/22, 14:30

Réservation - Information :